Cookies : ce qui change au 1er avril 2021

A partir du 1er avril 2021, tous les sites Internet devront impérativement respecter les recommandations sur l’utilisation des cookies de la CNIL.

Voici tous les impacts et des solutions simples à mettre en oeuvre pour que votre site web soit en conformité avec les règles RGPD (le Règlement Général sur la Protection des Données).

RGPD et cookies

Un petit rappel au sujet des cookies

Les cookies sont des petits fichiers stockés sur le navigateur de l’internaute lors de la consultation de certains sites web. Les cookies collectent des informations, parfois sensibles, en vue d’une connexion ultérieure. C’est pourquoi l’usage des cookies est encadré par la loi.

L’historique du RGPD

Mai 2018 : Le règlement général sur la protection des données (RGPD), visant à renforcer les exigences en matière de validité des consentements, entre en application.
Juillet 2019 : La CNIL adopte des lignes directrices rappelant le droit applicable.
Septembre 2020 : La CNIL ajuste ces lignes directrices.
Octobre 2020: La CNIL publie des recommandations sur l’usage des cookies et autres traceurs.
31 mars 2021 : fin de la période de tolérance de la CNIL.

Les grands principes du RGPD

Obtenir le consentement des internautes

A partir du 1er avril 2021, le consentement des internautes doit être collecté par un « acte positif clair ». Concrètement, cela signifie que la simple navigation sur un site web ou le « scroll » au sein d’une page ne peuvent plus être considérés comme une expression valide du consentement.

L’internaute doit consentir au dépôt de traceurs via une action précise comme le fait de cliquer sur un bouton « J’accepte » dans une bannière cookie.

Une gestion des cookies facilitée

Les internautes devront pouvoir retirer ou modifier leurs consentements facilement et à tout moment. Le bandeau cookies devra ainsi proposer le refus total ou la personnalisation des consentements.

L’obligation d’information

Le site internet doit impérativement :

  • Préciser la finalité des traceurs,
  • Donner des informations sur les responsables du traitement de ces informations,
  • Informer de l’identité de tous les acteurs utilisant des traceurs. Ces acteurs doivent dorénavant être en mesure de fournir la preuve du recueil de consentement.

Les exceptions

Certains types de cookies sont toutefois exemptés de ces obligations. On peut par exemple citer :

  • Les traceurs destinés à l’authentification,
  • Les cookies nécessaires à la mémorisation d’un panier,
  • Certains cookies générant des statistiques.

WordPress et le RGPD

Chez Plugin & Play, on aime bien WordPress. C’est pourquoi, on vous propose une liste de nos plugins préférés pour vous conformer au RGPD.

  • Axeptio : une solution ludique et très simple à mettre en place.
  • GDPR Cookie Consent : un outil facile à installer, très complet et complètement personnalisable.
  • Complianz : un plugin qui automatise de nombreuses taches pour faciliter vos démarches : recherche des cookies sur votre site, génération de votre politique de cookies, etc.


Pour retrouver toutes les informations relatives aux RGPD, n’hésitez pas à consulter les recommandations de la CNIL.

Si vous souhaitez mettre votre site en conformité avec le RGPD, l’agence Plugin & Play est à votre disposition pour vous conseiller et vous guider. N’hésitez pas à nous contacter.

3
Vous avez des questions ou vous souhaitez obtenir un devis ?